UNESCO – Inscription de deux nouveaux sites français sur la liste du patrimoine mondial (9 juillet 2017)

La France se félicite de l’inscription à l’unanimité sur la liste du patrimoine mondial des sites « Taputapuātea » et « Strasbourg, Grande-Île et Neustadt », lors de la 41ème session du comité du patrimoine mondial, qui s’est tenue à Cracovie du 2 juillet au 12 juillet.

Centre politique, cérémoniel, funéraire et religieux, Taputapuātea est un paysage sacré exceptionnel situé en Polynésie française sur l’île de Ra’iatea.

41ème session du Comité du Patrimoine mondial de l'UNESCO
41ème session du Comité du Patrimoine mondial de l’UNESCO
41ème session du Comité du Patrimoine mondial de l'UNESCO
41ème session du Comité du Patrimoine mondial de l’UNESCO
41ème session du Comité du Patrimoine mondial de l'UNESCO
41ème session du Comité du Patrimoine mondial de l’UNESCO

Il illustre l’expansion des peuples polynésiens à travers l’océan Pacifique, leur organisation et leur relation spirituelle et cosmologique aux éléments naturels et à l’espace.

Extension d’un site inscrit en 1988, "Strasbourg, Grande-Île et Neustadt" constitue un ensemble urbain caractéristique de l’Europe rhénane, structuré autour de la cathédrale, dans une région symbole de la réconciliation franco-allemande.

Ces deux nouvelles inscriptions portent à quarante-trois le nombre de biens français inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Dernière modification : 12/07/2017

Haut de page