Mise en garde sur les dangers des quartiers animés de Séoul

La Corée du Sud est un des pays les plus sûrs du monde, néanmoins il n’est pas exempt de toute délinquance et danger.

Les services consulaires sont informés de manière récurrente de faits d’usage de GHB (acide gammahydroxybutyrique, dit « drogue du viol »), mélangé ou non à de l’alcool à des fins d’atteinte sexuelle ou de vol. Le mode opératoire des agresseurs consiste à ajouter une dose de drogue, après une consommation éventuelle d’alcool, dans la nourriture ou la boisson des victimes. Des faits de ce type survenus dans les quartiers animés de Hongdae, Itaewon, Gangnam sont rapportés régulièrement à l’ambassade. Le risque ne se limite pas à ces quartiers et aux sorties nocturnes. Un cas de tentative d’intoxication de jeunes filles françaises au GHB de la part d’un groupe de jeunes hommes inconnus a été relevé lors d’un pique-nique improvisé sur les bords du Han.

Si vous souhaitez vous rendre dans ces quartiers pour profiter de la vie nocturne de Séoul, il est indispensable de prendre les précautions suivantes :

• Laissez de préférence votre carte de crédit en sécurité à l’hôtel et ne prenez sur vous que l’argent nécessaire pour la soirée.
• Ne rentrez pas dans un club ou un bar de ces quartiers tout seul. Allez-y accompagné d’un(e) ami(e) et veillez à rester ensemble.
• De même, n’acceptez jamais une invitation dans un bar ou un club qui offre un (ou plusieurs) verres gratuits. Ce sont généralement par des verres gratuits que les victimes sont droguées ou enivrée à leur insu.
• Surveillez bien votre verre. Il peut arriver que de la drogue (GHB par exemple) soit versée à l’insu de la victime.
• Restez vigilant lors des contacts avec des inconnus dans des circonstances festives, notamment les jeunes hommes en groupe ou isolés.

Si vous pensez avoir été victime d’un crime ou délit, contactez de suite la police et prévenez l’ambassade.

Dernière modification : 02/06/2020

Haut de page