Mémorial du Débarquement d’Incheon

I. Rappels sur le débarquement d’Incheon

a) Le débarquement d’Incheon, ou “Operation Chromite”, s’est déroulé le 15 septembre 1950 à l’initiative du Général Douglas MacArthur, Commandant des forces américaines au Japon et en Corée du Sud et premier Chef du Commandement des Nations Unies (United Nations Command – UNC).

Les forces américaines et sud-coréennes étaient encerclées dans le périmètre de Busan après avoir reculé continuellement depuis le déclenchement des hostilités. Le Général MacArthur a imaginé ce débarquement en vue de produire un électrochoc et de déstabiliser les forces nord-coréennes, notamment en coupant leur voie d’approvisionnement principale qui venait de Chine et passait par Séoul. L’opération a été conduite contre l’avis de l’ensemble de son état-major qui la trouvait trop risquée et malaisée à cause de l’amplitude des marées dans la région d’Incheon et des défenses naturelles du site.

L’objectif a toutefois été atteint : Séoul a été reprise le 25 septembre, l’encerclement de Busan s’est effondré et l’ensemble des troupes nord-coréennes ont été mises en déroute vers le nord. Cette déroute ne s’est arrêtée qu’avec l’intervention des troupes chinoises fin novembre dans le nord du pays.

b) 50 000 soldats des nations membres de l’UNC ont été engagés dans la bataille, majoritairement des Marines américains. L’aviso La Grandière a participé aux combats pour la France. Face à eux ont combattu 6500 Nord-Coréens (1500 Nord-Coréens sur les plages d’Incheon et dans le secteur de Gimpo, 5000 à Séoul).
Les forces de l’UNC n’ont subi que 222 tués.

II. Présentation du Mémorial

a) Le Mémorial comprend une stèle centrale, une salle de conférence et un musée. L’enceinte du Mémorial est installée à flanc de colline sur une hauteur du port d’Incheon et imite la forme des digues du port en 1950, un des principaux obstacles lors du débarquement. Quelques véhicules et armements lourds employés pendant la guerre de Corée sont exposés sur les deux terrasses qui mènent au musée.

b) Le musée comprend une demi-douzaine de salles rappelant le déroulement de la guerre de Corée et le débarquement d’Incheon. Des vitrines présentent différents matériels utilisés pendant les combats. Des installations vidéo et une grande maquette du débarquement sont également disponibles.

JPEG

Dernière modification : 11/05/2017

Haut de page