Déplacement à Busan de l’Ambassadeur de France en Corée, M. Fabien Penone (15 juin 2018)

L’Ambassadeur de France en Corée, M. Fabien Penone, se rendra à Busan le 15 juin 2018.

1. Il participera à la cérémonie d’inauguration du nouveau Musée d’art contemporain de Busan, en présence de M. Na Jongmin, premier Vice-ministre de la Culture, et de M. Patrick Blanc, botaniste et concepteur de nombreux « murs végétaux » à travers le monde, dont ceux du Musée du Quai Branly à Paris et désormais du Musée d’Art contemporain de Busan.

A l’occasion du Busan Motor Show, l’Ambassadeur se rendra également sur le stand de Renault Samsung Motors, un des partenariats industriels franco-coréens les plus anciens, et y célèbrera les 120 ans de Renault. Avec environ 4 200 salariés en Corée, dont plus de la moitié à Busan, Renault Samsung Motors est la plus importante entreprise française en Corée en nombre d’emplois.

L’Ambassadeur s’entretiendra aussi avec M. Lee Jong Sun, proviseur du Lycée des langues étrangères de Busan, afin d’y présenter aux élèves coréens les possibilités d’études supérieures en France et d’apprentissage du français à l’issue de leur scolarité, ainsi que, plus généralement, les évolutions de la France et de la société française.

Enfin, il se déplacera de nouveau au Musée Goeun de la photographie, qui collabore régulièrement avec des institutions culturelles françaises, notamment le Musée du Jeu de Paume. Le grand photographe français Bruno Requillart y a notamment fait l’objet d’une rétrospective, « Poétique des formes », du 10 mars au 30 mai 2018.

2. Les relations entre la France et la ville de Busan, où l’Ambassadeur se rend régulièrement, sont particulièrement développées.

La France y a nommé un Consul honoraire, M. Kim HyungSoo.

Dans le domaine économique, de grandes entreprises françaises sont implantées à Busan, seules ou en collaboration avec des entreprises coréennes (Renault Samsung Motors (RSM), Air Liquide, Sanofi, Hanglas Saint-Gobain, CMA-CGM, Veolia, Bureau Veritas, Bollore Logistics Korea, Entrepose Services). En matière de restauration et d’hôtellerie, Brioche Dorée et le groupe Accor avec quatre hôtels (1 Novotel, 2 Ibis, 1 Ibis Budget) y sont aussi présents.

S’agissant de l’enseignement du français, l’Alliance française de Busan, qui offre des cours pour adultes de tout niveau, est la deuxième Alliance française de Corée pour le nombre d’inscrits.

Dans le domaine culturel, de nombreux évènements sont régulièrement organisés à Busan chaque année.

En collaboration avec les autres Ambassades francophones et avec le soutien du Ministère coréen des Affaires étrangères, l’édition 2018 de la Fête de la francophonie en Corée s’est ainsi tenue du 16 au 31 mars. Parmi les 100 événements organisés à travers la Corée, plusieurs d’entre eux l’ont été à Busan (conférences d’écrivains francophones, concert « Mars en Folie », etc.).

L’Ambassade de France a également organisé, avec le concours du Ministère coréen de l’Education, une semaine de la France dans les établissements scolaires et universitaires en Corée au mois d’octobre. En 2017, du 24 au 28 octobre, 129 établissements et 15 000 élèves ont pris part à la manifestation, dont 4 établissements à Busan : les écoles élémentaires Sinho et Busandaekyo, le collège de filles Guseo, et l’Université Maritime et Océanique de Corée.

L’Ambassade de France a aussi lancé en 2016 le réseau France Alumni Corée, destiné à regrouper l’ensemble des anciens étudiants coréens en France et qui compte aujourd’hui plus de 5000 membres. Une soirée s’est tenue le 13 avril 2018 en présence de l’Ambassadeur à l’Alliance française de Busan. L’Ambassade propose des programmes de formation en France pour les jeunes coréens : stages courts dans des festivals et centres de langues par le biais de concours (lycéens et étudiants) et sur appels à candidatures ; formations supérieures de longue durée aux niveaux master et doctorat.

Langue officielle dans 29 pays, le français est aujourd’hui la 2ème langue la plus apprise dans le monde et devrait compter 700 millions de locuteurs d’ici 2050 selon l’UNESCO. Il a été, avec l’anglais, la langue officielle des Jeux Olympiques de PyeongChang. 40 000 Coréens apprennent chaque année la langue française, dans plus de 50 établissements universitaires, 130 établissements scolaires et le réseau des 7 Alliances françaises de Corée. En novembre 2016, la Corée a rejoint l’Organisation Internationale de la Francophonie en qualité de membre observateur et plusieurs universités ont rejoint l’Agence Universitaire de la francophonie ou sont en cours d’adhésion. 84 États et gouvernements sont membres et observateurs de l’OIF./.

Dernière modification : 15/06/2018

Haut de page