Autorisation de retour et certificat médical obligatoires pour les résidents français revenant en Corée

Les autorités coréennes autorisent toujours l’entrée sur leur territoire aux ressortissants étrangers résidant en Corée et disposant d’une carte de séjour (ARC) en cours de validité.

Néanmoins, à compter du 1er juin 00h00 (nuit du dimanche 31 mai au lundi 1er juin), les ressortissants étrangers résidant en Corée devront désormais produire deux documents à leur entrée sur le territoire coréen (les documents seront demandés à l’arrivée à Séoul mais il est possible que les compagnies aériennes les exigent dès l’embarquement) :

  • 1) Une autorisation de retour. Cette autorisation, qui s’ajoute à l’ARC, devra être obtenue avant le départ de Corée auprès du service coréen de l’Immigration. Les ressortissants étrangers quittant la Corée sans autorisation de retour verront leur ARC annulée et devront solliciter un nouveau visa de long séjour auprès de l’Ambassade de Corée du pays dans lequel ils séjournent pour revenir en Corée.
    Les titulaires de visa A-1, A-2,A-3 et F-4 sont exemptés de l’obligation de présentation de cette autorisation de retour.
  • 2) Un certificat médical délivré dans un délai n’excédant pas 48h avant le départ vers la Corée. Ce certificat doit être écrit, en langue anglaise ou coréenne, signé par un médecin et délivré par une institution médicale (l’Ambassade a sollicité des précisions s’agissant de l’acception coréenne des termes « médecin » et « institution médicale »). Ce certificat devra mentionner la date de l’examen médical et la présence ou non des symptômes tels que fièvre, toux, frissons, maux de tête, difficultés respiratoires, courbatures musculaires, pneumonie. Il n’est pas nécessaire de compléter cet examen par un test de dépistage du Covid-19.
    Les titulaires de visa A-1, A-2, A-3 et F-4 sont exemptés de l’obligation de présenter ce certificat. Les ressortissants étrangers ayant obtenu un certificat d’exemption de confinement délivré par une ambassade ou un consulat coréen à l’étranger seront exemptées de cet examen médical et de l’obligation de présenter les résultats écrits de cet examen.

JPEG

Dernière modification : 26/05/2020

Haut de page