Annonce des autorités coréennes : visa obligatoire pour les voyageurs en court séjour

Les autorités coréennes ont annoncé leur intention de suspendre le régime d’exemption de visa dont bénéficient de nombreux ressortissants étrangers, dont les ressortissants français. La mesure devrait prendre effet dans la nuit de dimanche 12 à lundi 13 avril, à minuit.

A partir du 13 avril, il deviendra par conséquent impossible aux Français de passage d’entrer en Corée du Sud sans visa.

Ils devraient ainsi se soumettre aux obligations suivantes :

1. Disposer d’un visa pour tous séjours en Corée du Sud de moins de trois mois, l’exemption de visa pour les courts séjours (90 jours) étant suspendue ;

2. Se soumettre à un test de dépistage du Covid-19 à l’arrivée en Corée du Sud et à un confinement pendant 14 jours dans un lieu d’hébergement désigné par les autorités coréennes. Les frais de séjour, d’un montant d’environ 100 000 wons par jour, sont à la charge du visiteur.

3. Télécharger l’application « Autodiagnostic » sur leur téléphone pour indiquer quotidiennement l’évolution de leur état de santé. En cas de symptômes deux jours consécutifs, les autorités coréennes procèderont à un examen médical approfondi.

En cas de transit aéroportuaire, les dispositions resteraient inchangées :

Les transits entre deux vols internationaux resteraient possibles sans visa à condition qu’ils soient effectués dans un même aéroport et n’impliquent pas d’entrer sur le territoire coréen. Les bagages doivent ainsi pouvoir être enregistrés à partir de l’aéroport de départ pour la destination finale : ils ne peuvent pas faire l’objet d’un réenregistrement par le voyageur au cours de son transit en Corée du Sud.

Dernière modification : 10/08/2020

Haut de page